Evénements

6½ du RESACT

24 Novembre
Report : 8 Décembre 2021

« La conception du travail en horaires atypiques : une démarche d’innovation sociale conduite en milieu hospitalier »

Lors de ce 6½, l’intervenante présentera un résumé de sa thèse en 6 axes :

  • Le contexte : le terrain, la demande et ses enjeux, le champ d’expertise, la co-construction du projet de recherche-action et les modalités de financement.
  • Le cadre théorique : le concept de l’innovation sociale, l’approche multifactorielle et systémique de l’ergonomie, la démarche de conception des temps de travail existante, les apports de la simulation et des objets intermédiaires.
  • La problématique et les objectifs de la recherche
  • La méthodologie en 4 phases : (1) le diagnostic de la situation initiale ; (2) la construction d’un diagnostic partagé ; (3) la projection des solutions ; (4) l’expérimentation et l’évaluation des solutions.
  • Des résultats issus des 4 phases et reliés aux objectifs de la recherche
  • Une discussion des modèles existants, qui ouvrira sur des perspectives et des préconisations en lien avec l’innovation et le secteur hospitalier

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI


6½ du RESACT

27 octobre 2021

Rencontre autour d’un ouvrage : « Concevoir le travail, le défi de l’ergonomie »

Écrit près de trente ans après la parution de Comprendre le travail pour le transformer, la pratique de l’ergonomie, ce livre prend acte de deux évolutions massives qui appelaient à la rédaction d’un nouvel opus : les transformations des modes de production et de travail d’une part, et les évolutions de l’ergonomie elle-même, en particulier l’approfondissement de son programme sur la conception.

Il est composé de six parties :

  • la première désigne les enjeux auxquels nous sommes actuellement confrontés, tant du point de vue des évolutions des systèmes de production que de la santé des protagonistes ;
  • la deuxième partie discute une diversité de modèles de la santé et de la performance, ainsi que la rationalité d’action dans laquelle est engagée l’ergonomie (l’intervention) et ses nécessaires dimensions éthiques ;
  • la troisième partie est centrée sur la méthode d’intervention que nous proposons de mettre en œuvre ;
  • une quatrième partie approfondie la méthode au plan des outils et des techniques ;
  • la cinquième partie discute quelques-unes des interpellations sociétales et des convocations disciplinaires auxquelles nous semble aujourd’hui confrontée l’ergonomie ;
  • et comme cet ouvrage a été terminé juste avant la pandémie de la Covid-19, il nous a semblé utile de confronter la pertinence des thèses défendues à cette crise inédite dans un sixième chapitre. L’analyse qui en est fournie nous conduit à réaffirmer notre projet : maintenir vivante la bataille du travail réel, et persévérer sur la voie d’une émancipation par le travail.

Au final, cet ouvrage est avant tout destiné à ceux qui feront l’ergonomie de demain : nos étudiants, nos collègues jeunes et moins jeunes, et de manière générale à toutes celles et ceux qui voudront s’engager dans l’exercice professionnel exigeant qu’est la pratique de l’ergonomie.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI


Printemps de la Controverse

8 Juin 2021

Fidèles à notre première édition, deux contradicteurs débattront du sujet de la controverse et quatre grands témoins apporteront un éclairage particulier sous l’angle de leur discipline ou de leur pratique.

Au programme :

=> 1er temps le matin : 

10h – 10h30 / Introduction et animation Béatrice Barthe, François Rigal et Catherine Brun

10h30 – 11h30 / Contradicteurs Thomas Coutrot et Corinne Grenier

11h30 : 12h00 : débat avec le public

=> 2ème temps l’après-midi :

14h00 – 14h30 / Grands témoins Rachid Alimi et Marc Eric Bobillier Chaumon

14h30 – 14h50 : débat avec le public

14h50 – 15h20 :  Grands témoins Moustafa Zouinar et Benjamin Delory

15h20 – 15h40 : débat avec le public

15h40 – 16h00 : fil rouge de la journée Sophie Prunier-Poulmaire

Inscription gratuite et obligatoire ici

En espérant vous retrouver nombreuses et nombreux lors de cet événement hybride !


Cycle de 6½ : Travailler avec la crise Covid

Le RESACT vous propose un Cycle de visio-conférences consacrées à la crise sanitaire et sociale liée à la Covid-19. Cette crise que nous traversons depuis un an nous a d’abord sidérée, puis, nous poussant rapidement à nous adapter, elle a transformé le travail et nos activités pour marquer durablement son empreinte dans les situations de travail actuelles et futures.

A travers ce Cycle de 6½ « Travailler avec la crise Covid, différentes contributions auront lieu en février, mars, avril et mai, pour permettre à nos adhérents et notre réseau élargi d’accéder aux points de vue spécialisés d’experts (ergonome, psychologue du travail, juriste…) afin de porter un regard croisé sur les transformations du travail et de nos pratiques induites par la crise.

Veuillez trouver ci-après le programme des 6½ de ce cycle :

  • 16 Février – Pourquoi et comment continuer à travailler pendant le confinement ? présenté par Cécile Dhumes (consultante psychologue du travail et ergonome) et Lucile Cassé (doctorante en psychologie).
  • 11 MarsImpacts de la Crise sanitaire sur le travail : mythes et réalités dans les Ehpad, présenté par Françoise Verdier (chargée de mission Aract Occitanie)
  • 8 AvrilLe Télétravail et ses conséquences : point de vue du Droit du travail, présenté par Maître Judith Amalric-Zermati (avocate)

Focus sur le 6½ du 16 Février 2021

« Pourquoi et comment continuer à travailler pendant le confinement ? »

La période de confinement a eu un impact très important sur la possibilité ou non de maintenir l’activité de travail ainsi que sur le renouvellement des méthodes de travail.

Lors de ce 6½ du cycle « Travailler avec la crise Covid », les intervenantes présenteront les sources de motivation ainsi que les ressources aidant à maintenir son activité en interrogeant des notions telles que le rapport au travail et les ressources personnelles, sociales et professionnelles mobilisables dans ce contexte si particulier. Les résultats sont discutés et permettent également de fournir des préconisations pour les travailleurs indépendants ainsi que pour les organisations de travail sur les actions à encourager et mettre en place afin de faciliter le maintien du travail dans les meilleures conditions possibles.

Cet événement se tiendra en visio-conférence, de 18h30 à 19h30

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI

Focus sur le 6½ du 11 Mars 2021

« Impacts de la Crise sanitaire sur le travail : mythes et réalités dans les Ehpad »

Les Ehpad ont souvent fait la une des journaux pendant la période Covid : la crise sanitaire a bien sûr accentué des fonctionnements existants, mais aussi révélé une véritable capacité d’adaptation des personnels dans leur activité de travail.

Lors de ce 6½ du cycle « Travailler avec la crise Covid », l’intervenante présentera des retours d’expériences sur cette période, basés sur les actions collectives innovantes et apprenantes (ACIA) conduites par le réseau Anact – Aract en Occitanie.

Cet événement se tiendra en visio-conférence, de 18h30 à 19h30

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI

Focus sur le 6½ du 8 Avril 2021

« Le Télétravail et ses conséquences : point de vue du Droit du travail »

Lors de ce 6½, Maître Amalric-Zermati abordera les problématiques actuelles du télétravail en mentionnant les conditions juridiques de sa mise en œuvre, les avantages et les inconvénients que ce mode d’organisation présente tant pour les employeurs que pour les salariés, ainsi que les risques que cela comporte pour la santé des salariés.

Enfin, il y aura lieu de s’interroger sur la viabilité et l’opportunité du maintien et de la généralisation de ce mode d’organisation du travail dans le monde futur, une fois dépassée la crise du Covid.

En outre, seront abordés les analyses de droit comparé et les statistiques concernant l’approche du télétravail dans les autres pays de l’Europe.

Cet événement se tiendra en visio-conférence, de 18h30 à 19h30

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI


6½ du RESACT

26 Novembre 2020

Rencontre autour d’un ouvrage : « La régulation sociale du risque émotionnel au travail »

Cet ouvrage propose au lecteur un voyage à travers trois milieux professionnels où d’importantes émotions négatives sont présentes. Le travail de policiers, d’agents funéraires et de soignants est exposé à travers le prisme particulier des émotions au travail. Dans ces métiers, les émotions sont constitutives du travail relationnel au cœur de la relation de service.

L’activité de travail est souvent éprouvante pour les professionnels, car ils sont confrontés quotidiennement à un public éprouvé. Les émotions qui en résultent peuvent affecter leur bien-être et la réalisation même du travail ; L’ouvrage propose d’appeler cela un risque émotionnel. Pour autant, cet aspect du travail est d’emblée ambivalent, car le facteur émotionnel peut être aussi bien un levier au bon déroulement du travail, qu’un risque à l’accomplissement du service. En s’appuyant sur neuf mois d’immersion à temps plein, l’auteur instruit cette problématique. Mais si le livre consiste à présenter le risque émotionnel, il tente aussi d’apporter des éléments de réponse quant à la façon dont les collectifs de travail élaborent des moyens pour se préserver de ce risque. Ce faisant, c’est aussi une réflexion sur ce qu’est un collectif de travail que propose cette recherche. In fine, cette étude aboutit à avancer une proposition encore plus générale quant à la manière dont se fait le travail en collectif. Elle propose une analyse autour de la mise en règle collective du risque émotionnel.

Cet ouvrage s’adresse alors à plusieurs types de lecteurs. Il y a ceux qui ont de la curiosité pour les métiers retenus, mais aussi ceux qui s’intéressent à la question des émotions au travail et finalement ceux qui aiment la recherche, car au-delà des questions relatives à la problématique émotionnelle, le livre a une volonté de connaissance plus générale utilisant comme prétexte la notion de risque émotionnel.

Cet événement se tiendra exceptionnellement en visio-conférence !

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ICI


AG du RESACT

17 Septembre 2020

Cet événement, qui s’est déroulé à l’Accessoire à Toulouse, a rassemblé 25 de nos adhérents !

A cette occasion, Judith Amalric, Amélie Dutrieux, Virginie Vacher et Cyril Villaverde ont rejoint le Conseil d’Administration du RESACT.

Un grand merci à nos membres sortants pour leur contribution : Corinne Chabaud, Olivier Gonon et Anne-Laure Maldiney.

Ci-après quelques photos de cet événement masqué :


Printemps de la Controverse

10 Juin 2020

Compte tenu de la crise sanitaire que nous traversons,

cet événement est reporté au printemps 2021


6½ du RESACT

14 Janvier 2020

« Théâtre-forum : le travail en question, ou comment s’emparer de la conflictualité avec le jeu théâtral »

Christophe Abramovsky se propose de faire connaître les méthodes du Théâtre Institutionnel, et plus particulièrement le théâtre forum, lors du 6½ du mardi 14 janvier 2020. Il n’est pas besoin d’être comédien pour participer à cet atelier, il suffit d’avoir une expérience en rapport avec le travail.

Déroulement du théâtre forum en deux temps :

  • L’atelier de production : Par petits groupes, les participants sont invités à échanger sur des situations problématiques qu’ils peuvent rencontrer dans leur travail. De là, ils construisent une scène théâtrale courte sans résolution du problème.
  • La séance de forum : La scène est présentée devant le groupe entier. Tous les participants de l’Assemblée peuvent réagir et proposer des alternatives. Il est alors possible de voir les conséquences que ces alternatives provoquent. Les propositions se font en action, par le remplacement : la personne qui propose une alternative vient la jouer dans la scène, en remplaçant l’un des protagonistes, et les participants rejouent la scène en fonction de cette nouvelle proposition. Mené selon les principes de respect et d’écoute, le Forum permet à chacun de mieux appréhender la complexité du problème et de se saisir de cette expérience.

Avec le théâtre forum le corps et les émotions sont convoquées. Les propositions prennent alors une autre forme. Les bonnes pratiques édictées comme des évidences se confrontent à un réel, celui d’une humanité vivante. Rien n’est jamais acquis, car le monde résiste ici et maintenant sur la scène. Le théâtre forum ne permet pas de trouver la vérité, mais il permet aux participants de chercher collectivement, en solidarité.

Evénement réservé aux adhérents à jour de leur cotisation 2019 ou 2020 !

Inscription OBLIGATOIRE ICI


Ciné-débat

16 Décembre 2019

Projection du film SORRY WE MISSED YOU

Le RESACT vous invite Lundi 16 Décembre pour une projection-débat au Cinéma ABC de Toulouse pour une séance à 20h30 (8€ au plein tarif // 6€ au tarif réduit).

Nous vous invitons vivement à réserver vos places en cliquant ICI !

Réalisation : Ken Loach (UK) 
Durée : 1h40 (VOST)
Avec : Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone
Date de sortie : 23/10/2019

Synopsis

Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur famille est soudée et les parents travaillent dur. Alors qu’Abby travaille avec dévouement pour des personnes âgées à domicile, Ricky enchaîne les jobs mal payés ; ils réalisent que jamais ils ne pourront devenir indépendants ni propriétaires de leur maison. C’est maintenant ou jamais ! Une réelle opportunité semble leur être offerte par la révolution numérique : Abby vend alors sa voiture pour que Ricky puisse acheter une camionnette afin de devenir chauffeur-livreur à son compte. Mais les dérives de ce nouveau monde moderne auront des répercussions majeures sur toute la famille…


6½ du RESACT

20 Novembre 2019

« Travail et Intervention, marge de manœuvre et manœuvre des marges : mieux qualifier nos ambitions pour mieux les évaluer »

Fabien Coutarel nous a fait le plaisir d’être parmi nous le mercredi 20 Novembre pour un 6 ½ du Resact à l’Université Jean Jaurès. L’objet de sa conférence était de comprendre ce qui fait valeur dans l’intervention en milieu de travail.

Quels sont les effets visés par les intervenants en santé au travail, notamment par les ergonomes, dans quels contextes, et pour quelles ressources mises en jeu ?

  • Que vise-t-on : concevoir des situations où la réalisation du travail est favorisée ? Concevoir un autre rapport au Milieu des individus ? Apprentissage ou Développement ? Lorsque ces ambitions sont largement confondues, ou peu précisées, que perd-on ? de quoi se prive-t-on ?
  • Comment produire de nouvelles connaissances sur les interventions ergonomiques ? Reste-t-il des angles morts dans nos connaissances sur l’intervention et comment les réduire ?

Ces connaissances dans le champ émergent de l’évaluation d’interventions en santé au travail viennent de faire l’objet d’une publication d’un ouvrage collectif paru aux Editions Octarès, intitulé « Précis d’évaluation des interventions en santé au travail – Pour une approche interdisciplinaire appliquée aux RPS et TMS », coordonné par Dominique Chaumière – Septembre 2019. Plus d’infos sur cet ouvrage sur www.octares.com


Archives